Un capteur géomédiatique d’événements internationaux

C. Grasland C., T. Giraud, M. Severo, 2012, « Un capteur géomédiatique d’événements internationaux » in Beckouche P., Grasland C., Guerin-Pace F., Moisseron J.Y., 2012, Fonder les Sciences du Territoires, Karthala, Paris

Le couplage d’informations géographiques et médiatiques soulève de nombreuses difficultés mais peut s’avérer particulièrement fructueux pour l’analyse du système international si on l’envisage dans une perspective spatio-temporelle de capture de signaux émanant soit d’appareils de mesures statistiques, soit d’appareils de mesures médiatiques. Associant géographes, informaticiens et spécialistes des sciences de la communication, l’axe de recherche « Geomedia » du GIS-CIST explore actuellement deux pistes différentes pour analyser les flux internationaux de dépêches de presse et les pics signalant la présence d’événements à l’intérieur de ces flux. D’un côté, le recours à des capteurs « lourds » qui agrègent les articles d’un très grand nombre de journaux pour en déduire une image générale de l’importance médiatique de tel ou tel pays émetteur ou récepteur d’articles. D’un autre côté des capteurs « légers » qui se fondent sur la capture en temps réel des flux RSS d’une sélection de journaux choisis sur des critères d’échantillonnage et de non redondance. Ces derniers apparaissent actuellement plus prometteurs même si leur mise en œuvre impose la création d’infrastructures nouvelles de capture et de stockage en temps réel.

Télécharger pré-print (pdf)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.